Démocratie participative

  • La démocratie est l’affaire de tous, c’est le fondement de ce qui nous a motivés au départ: que chacun reprenne sa part de citoyenneté !
    Le groupe Démocratie Participative s’est créé sur un constat: notre système démocratique actuel, basé sur la représentativité, est malade et insatisfaisant: il ne permet pas de relayer les aspirations de chacun; et s’avère finalement incompatible avec l’épanouissement personnel, collectif.
    Le groupe Démocratie Participative à vocation à chercher les moyens de se réapproprier et faire vivre la démocratie (pouvoir du peuple).

  • Les Objectifs

    REFLEXION

    • Sur une citoyenneté active aux niveaux personnel, du collectif, de la cité et au-delà
      • Qu’est ce que signifie être acteur de la vie locale ?
      • Comment le faciliter et le susciter ?
      • Quels bénéfices pour tous ?
    • Sur la définition et les buts du collectif :
      • Pourquoi le collectif ? Son Sens ? Sa philosophie ? Sa place dans la cité ?
      • Comment s’organise chaque groupe dans le collectif ? 
      • Comment et pourquoi créer de nouveaux groupes ?
    • Sur le fonctionnement démocratique du collectif:
      • Comment faire vivre la démocratie au sein du collectif?
      • Comment sont prises les décisions ?
      • Comment sont choisies les actions ?
      • Comment sont organisées les relations du collectif avec l’extérieur
    • Sur l’attractivité du collectif :
      • Comment éviter l’érosion du nombre de participant aux différents groupes ?
      • Comment attirer de nouvelles personnes dans le collectif ?
      • Susciter la participation des populations aujourd’hui absentes du collectif

    RECHERCHE

    • Des outils qui faciliterait le fonctionnement démocratique interne et externe du collectif :
      • Outils numériques d’aide à l’organisation/ la communication ( ex: logiciels libres Framasoft )
      • Outils numériques permettant la consultation, l’identification de consensus, le vote fiable
      • Identifier les outils à la portée du collectif (droits, coûts,…) 
    • Des techniques d’animation participative, notamment des outils ludiques modernes
      • Favorisant l’expression de chacun, mettant en œuvre les ressorts de l’intelligence collective, 
      • Permettant la recherche de consensus ou les décisions démocratiques
      • Les expérimenter lors d’événements, de réunions du collectif ou de projets en mode participatif
    • Des moyens permettant à tous de participer:
      • S’intégrer / s’investir/ discuter /décider/ rester dans le collectif, quel que soit le temps disponible de chacun.
      • Éviter le décrochage par l’impossibilité d’aller au réunions ou de suivre des actions
    • Des diverses expériences de démocratie participative déjà menées dans certaines villes / pays
      • Les difficultés rencontrées
      • Les bénéfices acquis

    EXPÉRIMENTATION

    • Techniques d’animation participatives
      • Lors de nos réunions
      • Lors d’évènements plus larges
      • Pour des projets du collectifs ou d’initiatives citoyenne
    • Bilan de fonctionnement du collectif
    • Mise en place d’outils numériques

    ORGANISATIONS DE REUNION DEBATS / DE CONFERENCES SUR LE THEME DE LA DEMOCRATIE

  • Ce qui a été fait

         
          Dans un premier temps , nous avons travaillé avec le souci du collectif, souhaitant que la Démocratie Participative soit une valeur, donc un champ d’expérimentation en contrepoint des dysfonctionnements constatés de la démocratie actuelle.
    Dans notre groupe, nous avons alors recensé et expérimenté des outils d’animation de groupe en mode participatif, que nous avons documenté.
           Lors de l’assemblée du mois de mai 2016, la présentation de notre travail a mis en évidence des interrogations sur le mode de fonctionnement du collectif, suscitant ainsi l’organisation d’un travail conjoint des groupes Coordination et Démocratie Participative, selon un cycle de 3 réunions d’échanges :     
         – définition des rôles des groupes Démocratie et Coordination
         – modes de fonctionnement du collectif et statut juridique
         – représentativité et communication
    Ces échanges conduiront à la rédaction d’un texte qui sera présenté au groupes au premier trimestre 2017 et discuté lors de la 3éme assemblée du collectif (13 ou 20 mai 2017)
  • Bibliographie

    Des idées de lecture:

    • Le coup d’État citoyen de Elisa LEWIS et Romain SLITINE.
      Editeur : La Découverte (15 septembre 2016)
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *