Les rendez-vous du collectif

  • Energie

    Réunion de groupe :

    Jeudi 31 Août 2017 à 19h

    Chez Colette Meunier  96 avenue Général Leclerc à VIENNE

  • Santé

    Date des réunions de groupe 2017 2018
    à 19h30 à l’Atelier Détente
    Mardi 19 Septembre – Mardi 7 Novembre – Mercredi 17 Janvier  – Vendredi 9 Mars   – Mardi 15 Mai -Vendredi 15 Juin

Les manifestations locales

  • ALTERNATIBA: Participez au Festival itinérant de la Transition énergétique !

    Alternatiba Rhône

    Construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique

    Participez au Festival itinérant de la Transition énergétique ! LES HAIES LE 08 juillet  et PELUSSIN le 09 juillet.

    Un avant-goût du FILM du Tour vélo qui sera tourné tout le mois de juillet pour valoriser ses temps forts et idées inspirantes.

    Vidéastes et photographes bienvenus à chaque étape pour compléter l’équipe Image !

  • Visite de la Centrale Villageoise des HAIES

     Le président de la Centrale villageoise de la commune des Haies, à la demande de Martine TARDY du Collectif citoyen pour la Transition énergétique, localement et au quotidien », organise avec quelques acteurs de cette Centrale, une visite le mardi 11 juillet à 20h .
    Cette visite est ouverte à tous: élus et citoyens . Cette visite sera un moment pour questionner et échanger sur cette société de production locale d’électricité avec panneaux photo-voltaïques sur toitures publiques et privées, qui fonctionne depuis l’été 2014.
     Un départ à 19h30 se fera du Parking des Barges , le long du Rhône sur la N86, à la hauteur de St Cyr/Rhône afin de remplir les voitures.
  • S’asseoir ensemble à Vienne

    Les rendez-vous de l’été

    les vendredi 7 juillet, 4 août et 8 septembre de 10h à 11h

    au début du cours Romestang du côté de la Place Miremont sur la partie piétonne médiane du Cours… sauf en cas de pluie où l’endroit de repli suggéré sera sous les arcades rue Ponsard (il suffira donc de passer à l’opposé de la salle des fêtes).

    Voir la vidéo de « S’asseoir ensemble, à Paris »